MES OS: renforcer le cartilage

QUE FAUT-IL APPORTER POUR RENFORCER LE CARTILAGE ?

Nous avons vu que l’ ARTHROSE était due à une destruction du cartilage.

Il existe deux ingrédients naturels qui ont fait l’objet d’études contrôlées, préconisés dans la prise en charge de l’arthrose : la glucosamine et la chondroïtine sulfate.
Ces deux substances doivent être associées (préconisation de la ligue Européenne contre le rhumatisme) afin de non seulement soulager les symptômes mais aussi contribuer à ralentir ou stopper la progression de la maladie et cela sans effets secondaires.
La glucosamine se trouve principalement dans le cartilage et joue un rôle important dans son maintien et sa résistance aux chocs.

La glucosamine dérive de la chitine, présente dans la coquille des crustacés.
La seconde, la chondroïtine, est un constituant essentiel du cartilage qui contribuerait à diminuer les symptômes inflammatoires en favorisant la reconstruction et en inhibant l’enzyme qui la détruit.

Elle est présente dans les cartilages de raies et de requin.

Vous l’aurez compris sauf manger les coquilles des crevettes, de la bisque de homard, de la soupe d’étrilles (petit crabes de bord de mer), des ailes de raie ou aileron de requin au moins une fois par semaine l’apport de ces nutriments se fera essentiellement par complémentation alimentaire en veillant bien à ce que les deux soient associés pour une efficacité maximale.

Le collagène quant à lui est synthétisé à partir d’acides aminés (proline et glycine) en présence de cuivre, de fer, de magnésium, de manganèse et des vitamines A, B, C. Sa résistance est apporté par le sillicium.

Il faudra donc veiller à apporter toutes ces substances par l’alimentation ou par supplémentation afin de garantir une solidité de votre cartilage.

Parallèlement, une prise en en charge d’un stress oxydant mal géré, d’une acidité trop importante et d’une meilleure gestion de l’inflammation permettra de ralentir voir de stopper le processus dégénératif.

Mais attention! Pas de complémentation sans l’avis d’un professionnel formé car si les carences en vitamines induisent des dysfonctionnements, un excès peut avoir des effets désastreux sur votre santé et induire des pathologies.

article rédigé par Sébastien JEAN
Ostéopathe
D.U nutrition entraînement
Formé en nutrition et biologie préventive

Vous souhaitez un bilan personnalisé: rendez-vous dans notre rubrique E-Consultation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s